NOUVELLES
13/12/2012 11:27 EST | Actualisé 12/02/2013 05:12 EST

Norbert Haug accepte de partir

Les problèmes que Mercedes-Benz connaît avec son équipe F1 obligent l'entreprise à bouger. Après avoir engagé Lewis Hamilton, elle se sépare de son fidèle directeur de la compétition.

Après 22 ans de loyaux services, Norbert Haug a été invité à quitter son poste. C'est par « consentement mutuel » que la décision a été prise.

L'ancien journaliste, aujourd'hui âgé de 60 ans, avait été engagé lors du retour de Mercedes-Benz comme motoriste en 1993 avec l'équipe suisse Sauber.

Le départ de Norbert Haug survient deux mois après que l'entreprise ait engagé l'ancien champion du monde Niki Lauda dans un rôle de directeur (non exécutif), pour assurer le lien entre la haute direction et l'équipe F1.

Mercedes-Benz a investi beaucoup dans sa propre équipe F1, et les résultats tardent à venir.

Dans son message, Norbert Haug a lui-même parlé de la déception de ne pas avoir obtenu de meilleurs résultats avec l'équipe F1 depuis 2010.

Norbert Haug a été au coeur des discussions pour convaincre la haute direction de Mercedes-Benz d'acheter l'équipe Brawn GP, et surtout de vendre les parts (40 %) du constructeur allemand dans l'équipe McLaren.

Depuis 2010, McLaren a remporté 18 courses, Mercedes-Benz une seule, en Chine en 2012 (Nico Rosberg). Le retour de Michael Schumacher n'a pas donné les résultats escomptés.

Son arrivée dans la famille et son salaire (8 millions de dollars par saison) avaient embarrassé des membres de la haute direction en 2010.

La carrière de Norbert Haug à la tête de Mercedes-Benz motorsports a été couronnée de plusieurs titres en F1, à titre de motoriste : le championnat des constructeurs en 1998, l'année où Mika Hakkinen a été sacré champion du monde des pilotes (1998 et 1999). Et un autre titre des pilotes en 2007, avec Lewis Hamilton.

Il supervisait aussi la participation de Mercedes-Benz en DTM (8 titres entre 1993 et 2010), et à ce titre, a suivi de près les efforts de Bruno Spengler avec la marque étoilée.

Il n'a cependant pas donné la chance au pilote canadien de faire un test F1.