NOUVELLES
13/12/2012 03:46 EST | Actualisé 12/02/2013 05:12 EST

Mondiaux-2012 - L'Américain Grevers remporte un combat de chefs

L'Américain Matt Grevers, maître du grand bassin avec le titre olympique en 2012, a coiffé sa première couronne mondiale individuelle en petit bassin sur 100 m dos en détrônant le roi, le Russe Stanislav Donets, lors des Mondiaux-2012, jeudi à Istanbul.

La 2e journée des Championnats du monde a permis aux Etats-Unis de remporter trois nouvelles médailles d'or après les 3 glanées la veille et de conserver la tête au classement des nations.

Le premier titre de la journée a été celui de Grevers, qu'il est allé chercher à la touche après une dure et palpitante bataille avec Donets pour faire de cette finale la plus belle course du jour.

Grevers a touché le premier en 49 sec 89 juste devant le Russe (49.91).

A 27 ans, le dossiste a remporté son premier titre mondial individuel en petit bassin et la 2e médaille d'or de ces Mondiaux avec le relais 4x100 m de la veille.

"Stanislav (Donets) est incontestablement le roi du petit bassin et moi je suis le roi du grand bassin. Je me suis senti plutôt bien et il était pas mal lui aussi. Je suis content de l'avoir battu sur cette course", a dit l'Américain, qui n'était pas vraiment sûr, à l'issue de la course, qu'il avait touché le premier.

Grevers, tellement heureux, a salué le maigre public (un millier de personnes dont la moitié de nageurs et d'entraîneurs) à la sortie du bassin et n'a pas manqué d'aller saluer ses parents après le podium.

Donets, lui, n'a pas caché sa déception. "Je ne vois rien de positif dans cette médaille d'argent", a-t-il lâché.

Tout sourire dans l'eau, le Sud-Africain Chad Le Clos a largement apprécié sa victoire sur 100 m papillon (48.82) devant un duo d'Américains, Thomas Shields (49.54) et Ryan Lochte (49.59).

Sacré aux JO-2012 sur 200 m papillon et médaillé d'argent sur 100 m papillon, Le Clos est le premier nageur a avoir gagné les deux épreuves (100 m et 200 m papillon) lors des Mondiaux en petit bassin. En 2010, il avait remporté le 200 m papillon.

Agé de seulement 20 ans, le Sud-Africain n'a pas été le plus jeune vainqueur du jour.

C'est la Lituanienne Ruta Meilutyte qui a eu cette distinction. Agée de 15 ans, elle s'est imposée sur 50 m brasse, après une longue pause à la suite de sa victoire incroyable et pleine d'émotions sur 100 m brasse, il y a 4 mois aux jeux Olympiques de Londres.

L'adolescente a remporté la course en 29 sec 44, devant la Jamaïcaine Alia Atkinson (29.67).

"Je ne m'y attendais vraiment pas. Sur le moment j'avais l'impression d'avoir nagé une course normale. Mais c'est fou", a souligné cette grande blonde.

Autre +rookie+, le Japonais Daiya Seto (18 ans) s'est offert sa première médaille internationale en enlevant la finale du 400 m 4 nages (3:59.15), devant le grand spécialiste européen, le Hongrois Laszlo Cseh (4:00.50), sept fois champion d'Europe de la distance en petit bassin mais qui n'a toujours pas réussi à décrocher le titre mondial.

sc/alh