NOUVELLES
13/12/2012 07:05 EST | Actualisé 12/02/2013 05:12 EST

Infanticide à Saguenay : la Cour suprême entend l'appel de Cathie Gauthier

La cause de Cathie Gauthier, cette mère de famille reconnue coupable de triple infanticide à Saguenay la veille du Jour de l'An 2009, sera entendue jeudi en Cour suprême du Canada.

En octobre 2009, elle avait été reconnue coupable de trois accusations de meurtre au premier degré de Joëlle (12 ans), Marc-Ange (sept ans) et Louis-Philippe (quatre ans).
Le soir du drame, tous les membres de la famille avaient bu des boissons empoisonnées. Mme Gauthier s'était réveillée le lendemain, seule survivante. Son conjoint, Marc Laliberté, est décédé lors des événements, alors que Mme Gauthier s'en est tirée malgré de graves blessures.

La Cour d'appel a confirmé le jugement de première instance. Mme Gauthier a été condamnée à purger trois peines de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

Le plus haut tribunal du pays devra déterminer si la Cour d'appel a commis une erreur sur une question concernant les directives au jury.

Les juges entendront le point de vue de l'avocat principal de Cathie Gauthier, Me René Duval. Il conteste le verdict de culpabilité, estimant que le juge aurait dû soumettre au jury la défense de désistement. Il entend faire valoir qu'il n'y a pas eu de pacte de meurtre-suicide avec son conjoint.