NOUVELLES
13/12/2012 01:48 EST | Actualisé 11/02/2013 05:12 EST

«Impossible de faire pire» - Alonso

Dans sa dernière rencontre de presse de l'année, Fernando Alonso a été clair sur ses objectifs pour la saison prochaine. Mieux commencer pour mieux finir. Si possible, devant.

Le pilote espagnol veut pouvoir courir à armes égales avec Red Bull, et quand on sait que les changements techniques seront mineurs en 2013, on comprend qu'il a raison d'y croire.

« La saison 2013 sera encore meilleure, a dit Alonso au journal italien Gazzetta dello Sport. Ce sera impossible en début de saison de faire pire que cette année. »

En Australie, pour le premier Grand Prix de la saison, Ferrari avait une seconde de retard sur Red Bull.

Mais Alonso n'a pas oublié que la domination de Red Bull à partir du Grand Prix de Singapour.

« Red Bull a fini la saison avec force, à 8 dixièmes de nous. Et comme les règles seront à peu près les mêmes, ils seront encore favoris, en tout cas au début. »

« Nous devons rattraper notre retard en deux mois, a averti Alonso. Ce ne sera pas facile. Mais il y a toujours place à l'amélioration. Avec l'expérience et la technologie à notre disposition, il y a des secteurs où nous pouvons faire mieux. »

Ferrari doit encore régler ses problèmes de soufflerie. En raison d'un mauvais calibrage, elle transmettait des informations erronées à l'équipe, qui a dû utiliser d'autres installations cette année.

Fernando Alonso a minimisé l'impact des problèmes de la soufflerie. Il a dit qu'il fallait avoir en 2013 de meilleurs résultats en qualification. Pour lui permettre d'être mieux placé sur la grille de départ.

« Nous voulons terminer un et deux samedi et dimanche. Ce que certaines équipes ont réussi à faire récemment, a-t-il rappelé, comme McLaren et Red Bull. Même Lotus a réussi des podiums.

« Il nous faut travailler sans relâche cet hiver, a-t-il conclu. Et le début de saison devrait être bien meilleur. »