NOUVELLES
13/12/2012 06:25 EST | Actualisé 12/02/2013 05:12 EST

Christine Lagarde en déplacement en Côte d'Ivoire et en Mauritanie en janvier

La directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, se rendra en janvier dans trois pays africains assistés financièrement par l'institution, dont la Côte d'Ivoire et la Mauritanie, a annoncé un porte-parole jeudi à Washington.

"A la fin de sa visite dans chacun de ces pays, elle participera à une conférence de presse avec les autorités locales", a précisé Gerry Rice lors d'une conférence de presse du FMI, sans préciser les dates exactes de ce déplacement.

Ces trois pays reçoivent l'assistance financière du FMI, sous forme de prêts à taux zéro, qui leur a été accordée en contrepartie d'un programme de réformes économiques.

En novembre 2011, le Fonds a ouvert une ligne de crédit de 600 millions de dollars en faveur de la Côte d'Ivoire pour aider le pays, ancien fleuron économique de l'Afrique de l'Ouest, à se redresser après des années de troubles politiques.

Son président actuel, Alassane Ouattara, connaît bien le FMI pour avoir dirigé son département Afrique avant d'en devenir un directeur général adjoint dans les années 90.

La Mauritanie dispose, elle, depuis mars 2010 d'une ligne de crédit de 118 millions de dollars tandis que le Malawi bénéficie d'une aide de 156 millions accordée en juillet dernier.

L'action du FMI sur le continent africain a longtemps été controversée. Dans les années 1980 et 1990, de nombreux pays d'Afrique subsaharienne avaient souffert des "programmes d'ajustement structurel" accompagnant les plans d'aides, accusés d'imposer une libéralisation des marchés draconienne.

jt/sl/lor