NOUVELLES
12/12/2012 04:32 EST | Actualisé 11/02/2013 05:12 EST

USA: une citation tronquée sur le mémorial Martin Luther King sera enlevée

Une citation tronquée et de ce fait équivoque, qui avait été gravée sur le mémorial de Martin Luther King inauguré il y a un an à Washington, sera totalement effacée, a-t-on appris mercredi de source officielle.

L'inscription, que les responsables avaient un temps envisagé de compléter, sera finalement totalement enlevée, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

L'affaire avait démarré il y a plus d'un an quand le Washington Post avait qualifié de "choix bizarre" une inscription gravée sur le socle de la statue du militant des droits civiques assassiné en 1968.

L'inscription, censée rapporter des propos du pasteur Prix Nobel de la paix, notait : "J'étais un tambour-major pour la justice, la paix et le droit".

Après recherches, le quotidien avait découvert que la vraie citation était "Si vous voulez dire que j'étais un tambour-major, dites que j'étais un tambour-major pour la justice...".

Interrogée par le quotidien à l'époque, la poétesse Maya Angelou, militante et proche du pasteur, avait indiqué que la citation tronquée faisait passer Martin Luther King pour un "prétentieux arrogant".

Les travaux pour retirer l'inscription commenceront en février-mars 2013 et devraient être terminés à la fin du printemps.

Inauguré le 16 octobre 2011, le mémorial Luther King sur le Mall à Washington est le premier monument à honorer dans ce lieu une personne de couleur et le seul de cette importance à y être dédié à une personnalité autre qu'un ancien président des Etats-Unis.

ff/mdm