NOUVELLES
12/12/2012 12:21 EST | Actualisé 11/02/2013 05:12 EST

Une entreprise québécoise cherche des soudeurs au Nouveau-Brunswick

Le fabricant de citernes Lazer Inox cherche au Nouveau-Brunswick des soudeurs pour 20 postes vacants dans son usine à Drummondville, au Québec.

Dans un communiqué, l'entreprise explique que peu de jeunes Québécois s'intéressent au métier. De plus, beaucoup de soudeurs expérimentés déménagent dans l'Ouest canadien pour travailler dans le secteur pétrolier.

Beaucoup de jeunes s'inscrivent à la formation en soudure au Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, qui offre 56 places en ce domaine chaque année dans son secteur francophone.

Jacques Héroux, responsable du secteur des métiers au Collège communautaire, souligne qu'il n'est pas difficile pour les diplômés de se placer. Ils sont recherchés dans le cadre de grands projets en construction navale, et dans les industries minières et pétrolières, entre autres.

« On a aussi plusieurs entreprises au Nouveau-Brunswick qui s'ajustent un peu et qui sont en train de se positionner pour obtenir des contrats auprès des entreprises de ces grands projets-là, ce qui cause un peu une plus grande demande pour des soudeurs certifiés », explique M. Héroux.

Il est possible que le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick augmente le nombre de places dans son programme de soudure dans les prochaines années, si la demande pour ces travailleurs continue de croître.

PLUS: