NOUVELLES
12/12/2012 01:06 EST | Actualisé 11/02/2013 05:12 EST

Un haut commandant de l'armée serbe de Bosnie reconnu coupable de génocide

LA HAYE, Pays-Bas - Le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a reconnu un ancien haut commandant de l'armée serbe de Bosnie coupable de génocide, mercredi, pour son rôle dans le pire massacre en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. Il a été condamné à la prison à vie.

Les trois juges du TPIY ont estimé que le général Zdravko Tolimir était le «bras droit» du chef militaire des Serbes de Bosnie, le général Ratko Mladic, considéré comme le principal responsable du meurtre de 8000 garçons et hommes musulmans dans l'enclave de Srebrenica en juillet 1995.

Le président du tribunal, le juge Christoph Fluegge, a déclaré que l'accusé connaissait non seulement les intentions génocidaires des autres, mais qu'il les partageait aussi, et qu'en conséquence, il était responsable du crime de génocide.

Zdravko Tolimir a été reconnu coupable de sept accusations de génocide, de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre. Il a été acquitté d'une accusation de déportation.

L'accusé n'a pas manifesté d'émotion quand le président du tribunal a déclaré sa culpabilité et a annoncé qu'il passerait le reste de sa vie en prison.

Des femmes qui ont perdu des proches dans le massacre étaient présentes à La Haye pour assister au verdict et se sont dites satisfaites de la condamnation.

«Enfin, nous avons été témoins d'un début de justice», a déclaré Munira Subasic, leader d'une organisation appelée les Mères de Srebrenica. «Nous sommes encore vivantes pour en être témoins et nous cherchons toujours les restes de nos fils.»

Zdravko Tolimir est le plus récent militaire serbe à être condamné pour génocide lors de la guerre de Bosnie, qui a fait quelque 100 000 morts. Ratko Mladic et son maître politique, Radovan Karadzic, font toujours face à la justice pour leur rôle dans les atrocités commises durant la guerre, incluant le massacre de Srebrenica.