BIEN-ÊTRE
12/12/2012 05:13 EST | Actualisé 11/02/2013 05:12 EST

Un film d'horreur tourné au CERN fait le buzz sur internet

Des étudiants britanniques au CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) à Genève ont tourné un film d'horreur dans les sous-sols du centre de recherche, et le film fait le buzz sur internet, selon le journal suisse Le Matin.

Le film, appelé Decay ("Décomposition"), a été produit sans l'autorisation du laboratoire, qui n'a cependant pas cherché à interdire sa diffusion sur internet.

"Nous ne savions pas que ce tournage avait eu lieu, car il n'y a eu aucune demande d'autorisation", a indiqué à l'AFP une porte-parole du CERN, qui a confirmé l'information.

Le LHC (Grand collisionneur de hadrons), l'accélérateur de particules du CERN qui est à ce jour le plus puissant au monde, est au centre du film.

La porte-parole a précisé que "les scènes ont été tournées dans les sous-sols du site genevois, mais évidemment pas dans le tunnel du collisionneur, qui est hautement sécurisé".

Le CERN, a-t-elle ajouté, accueille des milliers d'étudiants.

Selon Le Matin, le film a été lancé il y a deux jours sur des sites tels que decayfilm.com ou sur Youtube, et a déjà "été vu des dizaines de milliers de fois".

Il dure 1h15 et peut être téléchargé gratuitement.

Selon le scénario du film imaginé par les étudiants britanniques, le LHC devient incontrôlable et produit des radiations qui rongent le cerveau humain et transforment les gens en zombies.

Dans le film, le directeur général du CERN est présenté comme un personnage sans scrupules, qui fait passer l'avancée de la science avant les intérêts de l'espèce humaine.

Le CERN a déjà servi de décor pour des scènes de Anges et démons, avec Tom Hanks.