NOUVELLES
12/12/2012 03:56 EST | Actualisé 10/02/2013 05:12 EST

Sur la route de Claudia

C'était le statu quo au Vendée Globe, mercredi, en attendant qu'une tempête tropicale vienne ajouter un peu de piquant dans cette course autour du monde en olitaire, sans escale.

Au classement publié à 20 h (UTC), le Français François Gabart (Macif) conservait son poste de meneur, 12,4 milles nautiques devant son compatriote Armel Le Cléac'h (Banque Populaire).

Un autre Français, Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3), suvaiit le duo de tête, à 82,6 milles nautiques de Gabart.

À l'approche de la porte Australie Ouest, les meneurs ont rencontré une dépression qui a ralenti leur sprint des derniers jours. C'était là un prélude au cyclone Claudia, actuellement dans l'océan Indien.

Les météorologues prévoient que Claudia embêtera les navigateurs d'ici trois jours, mais devrait perdre en intensité d'ici là. Ils espèrent qu'ellesooit alors classée « dépression tropicale ».

Les détenteurs des positions 6 à 8, dans l'ordre le Britannique Mike Golding (Gamesa), le Français Jean Le Cam (SynerCiel) et le Suisse Dominique Wavre (Mirabaud), doivent quant à eux fairepreuvee d'ingéniosité. Les vents ont laissé tomber le trio. La mer calme a donc fait reculer les trois hommes, pratiquement à 1000 milles de la tête pour les deux premiers.