NOUVELLES
12/12/2012 09:45 EST | Actualisé 11/02/2013 05:12 EST

Équipe Canada: Mark Scheifele sera utilisé à l'aile droite sur le premier trio

CALGARY - Il y a un an, Mark Scheifele a déclaré qu'il voulait être le joueur de centre no 1 d'Équipe Canada au Championnat mondial de hockey junior.

Ce poste avait toutefois été confié à Ryan Strome alors que Scheifele avait été relégué au centre du deuxième trio.

Il semble que le meilleur espoir des Jets de Winnipeg sera sur le premier trio des Canadiens cette année, mais en tant qu'ailier droit.

L'entraîneur-chef de la formation canadienne, Steve Spott, l'utilise à la droite de Ryan Nugent-Hopkins et de l'ailier gauche Jonathan Huberdeau depuis le début du camp de sélection.

«Je suis prêt à jouer à n'importe quelle position, a indiqué Scheifele. Je veux demeurer sur le premier trio avec Huberdeau et Nugent-Hopkins.»

Scheifele est assuré de son poste avec l'équipe canadienne. L'attaquant de 19 ans originaire de Kitchener en Ontario, aurait fort probablement joué avec les Jets de Winnipeg cette année, n'eût été du conflit de travail dans la Ligue nationale.

Nugent-Hopkins, Scheifele et Huberdeau faisaient partie des 12 joueurs qui n'étaient pas en uniforme mercredi après-midi lors du match amical perdu 4-1 aux mains des Golden Bears de l'Université de l'Alberta.

Les défenseurs Dougie Hamilton, Morgan Rielly et Scott Harrington ainsi que les attaquants Strome, Philip Danault, Boone Jenner, Charles Hudon et Brett Ritchie ont aussi été laissés de côté, ce qui signifie que leur poste au sein de la formation partante est presque assuré.

Les 23 joueurs qui représenteront le pays au championnat mondial seront annoncés jeudi soir. Le défenseur Xavier Ouellet était rayé de l'alignement en raison d'une blessure à la cheville.

Scheifele affirme que son expérience en tant qu'ailier droit ne se limite qu'à quelques entraînements avec les Jets, la saison dernière. Spott a toutefois commencé à préparer le jeune homme de six pieds trois pouces et 187 livres à partir du moment où il l'a invité au camp de sélection. Avec l'aide de son entraîneur avec les Colts de Barrie, Dale Hawerchuk, Scheifele a travaillé à lancer la rondelle en fond de territoire et à la remettre dans l'enclave dans le feu de l'action, avant même son arrivée à Calgary.

«Je dois batailler davantage le long des rampes, explique-t-il. C'est une bonne expérience. Si je peux jouer à l'aile droite, je donne plusieurs alternatives à mes entraîneurs.

«Je veux être le meilleur à cette position et je ferai tout ce que je pourrai pour aider mon trio à bien faire.»

Huberdeau a joué à la gauche de Strome lors du championnat junior 2012 et ils avaient établi une bonne chimie avec l'ailier droit Mark Stone, qui avait été le meilleur de la formation au chapitre des mentions d'assistance.

Scheifele avait connu un lent départ lors du tournoi en Alberta, mais il avait aidé le Canada à décrocher la médaille de bronze en récoltant un but et une aide dans le match décisif.

Nugent-Hopkins croit qu'il s'installe déjà une chimie entre Huberdeau, Scheifele et lui-même, même s'ils forment un tout nouveau trio.