NOUVELLES
12/12/2012 04:35 EST | Actualisé 10/02/2013 05:12 EST

Mondial des clubs - Les Corinthians en finale pour un deuxième titre

Les Corinthians de Sao Paulo, qualifiés pour la finale du Mondial des clubs grâce à leur victoire (1-0) face aux Egyptiens d'Al-Ahly mercredi à Toyota, viseront dimanche un deuxième sacre dans la compétition.

En finale à Yokohama, le club brésilien retrouvera le vainqueur de l'autre demi-finale, qui oppose Chelsea, champion d'Europe, aux Mexicains de Monterrey jeudi.

C'est Paolo Guerrero, pourtant incertain avant la rencontre en raison d'une blessure au genou droit contractée il y a une dizaine de jours, qui s'est montré décisif. A la réception d'un centre de la gauche adressé par Douglas, le Péruvien, arrivé cette saison à Sao Paulo après dix ans en Allemagne, marquait de la tête à la demi-heure de jeu.

La course contre-la-montre entamée par Guerrero, 28 ans, qui s'était vu diagnostiquer 15 à 20 jours pour se rétablir, a porté ses fruits, en prime devant des milliers de supporteurs brésiliens (estimés à 20.000) ayant fait le déplacement jusqu'au Japon.

"Nous avons totalement dominé la première période. Mais, comme nous ne parvenions pas à marquer un deuxième but, ça a alors encouragé Al-Ahly" à lancer des attaques, a analysé l'entraîneur des Corinthians Tite.

"La seconde période a été bien différente. Ils étaient devenus plus agressifs, leurs passes arrivaient à destination. Et nous avons beaucoup souffert", a-t-il ajouté.

Pour sa 4e participation au Mondial des clubs -un record- Al-Ahly n'est pas parvenu à devenir la deuxième équipe non européenne ou sud-américaine à se hisser en finale, après les Congolais du TP Mazembe en 2010.

"Je suis frustré par la défaite. Les joueurs se sont bien comportés et j'espérais que nous pouvions gagner", a commenté l'entraîneur égyptien Hossam El-Badry.

Déjà vainqueurs de la première édition du tournoi en 2000, au Brésil, les Corinthians tenteront eux de mettre fin à la disette de l'Amérique du Sud en remportant un titre qui lui échappe depuis 2006 et la victoire de l'Internacional Porto Alegre.

Plus tôt dans la journée, les Japonais de Sanfrecce Hiroshima avaient obtenu la cinquième place à la faveur d'un succès (3-2) contre les Sud-Coréens d'Ulsan Hyundai.

psr/es/sk/nb