NOUVELLES
12/12/2012 11:40 EST | Actualisé 11/02/2013 05:12 EST

Le PM des Îles Caïmans libéré sous caution, l'enquête pour corruption continue

GEORGE TOWN, Îles Caïmans - Le leader des Îles Caïmans a été libéré sous caution mercredi après avoir été entendu par la police pour une deuxième journée consécutive dans une affaire de corruption.

Un communiqué du service de police des îles indique que le premier ministre McKeeva Bush a été placé sous caution jusqu'au début de février pour «permettre à des enquêtes liées aux allégations qui pèsent contre lui d'avoir lieu au pays et à l'étranger».

Des accusations n'ont pas été déposées contre le premier ministre du paradis fiscal bien connu. Des appels téléphoniques à la résidence de M. Bush n'ont pas obtenu de réponse.

Peu de détails sur les allégations contre M. Bush, âgé de 57 ans, ont été divulgués. La police a seulement indiqué qu'on enquêtait sur une possible mauvaise utilisation de sa carte de crédit gouvernementale et d'avoir usé de son pouvoir pour importer des explosifs sans permis valide.

Le communiqué de mercredi indique que les enquêtes sur M. Bush demeurent très actives. Il précise également que les autorités ont saisi des biens, dont de l'équipement informatique, lors de perquisitions menées mardi.

M. Bush a été arrêté mardi à sa résidence sur l'île Grand Caïman et a été libéré sous caution pour la nuit à condition qu'il retourne le lendemain pour être questionné à nouveau.

La police a divulgué en avril qu'elle enquêtait sur des allégations d'irrégularités financières impliquant le premier ministre depuis 2010. M. Bush soutient qu'il n'a rien fait de mal et dit que les attaques sont motivées politiquement.

Il est à la tête du territoire britannique depuis 2009 après la victoire électorale de son Parti démocratie unie.

Il a beaucoup de pouvoir au sein du territoire parce qu'il est ministre des Finances en plus d'être à la tête du gouvernement. Il est également le membre de l'assemblée législative avec le plus long service, puisqu'il a été élu en 1984.

Un autre homme qui a été arrêté en lien avec les allégations de corruption était toujours détenu mercredi.

Les Îles Caïmans sont le sixième centre financier de la planète en importance, avec approximativement 1,6 millier de milliards $ en actifs internationaux.