NOUVELLES
12/12/2012 07:57 EST | Actualisé 11/02/2013 05:12 EST

Le Guatemala libère John McAfee et l'expulse aux États-Unis

MIAMI - John McAfee, fondateur de l'entreprise de logiciels antivirus qui porte son nom, a été libéré mercredi d'un centre de détention des services d'immigration du Guatemala et a été conduit à l'aéroport de la capitale, où il a pris un vol commercial à destination de Miami, où il est arrivé peu avant 19 h mercredi.

M. McAfee a été escorté à l'aéroport de Guatemala en milieu d'après-midi par des agents de l'immigration et des camions de police. De nombreux journalistes suivaient le convoi.

Greg Chin, porte-parole de l'Aéroport international de Miami, a fait savoir que M. McAfee devait être escorté par les autorités fédérales, après avoir passé les douanes, et qu'il ne franchirait pas des sections de l'aéroport accessibles au public. Selon un passager du même vol, M. McAfee a été sorti de l'avion avant tous les autres.

À Ciudad de Guatemala, plusieurs curieux se sont arrêtés pour regarder le passage du convoi, sirènes hurlantes. À l'arrivée du convoi à l'aéroport, plusieurs personnes se sont précipitées sur le camion de police qui transportait M. McAfee pour le prendre en photo avec leur téléphone cellulaire.

L'expulsion de John McAfee du Guatemala marque le dernier chapitre de son étrange cavale pour éviter d'être interrogé par les autorités du Belize au sujet du meurtre de son voisin américain dans ce pays.

Le porte-parole des services d'immigration guatémaltèques, Fernando Lucero, a déclaré que M. McAfee avait été expulsé parce qu'il était entré au Guatemala illégalement. Puisqu'il est originaire des États-Unis, il a été envoyé dans ce pays, a-t-il dit.

John McAfee a semblé soulagé, mais il a déclaré que sa détention d'une semaine au Guatemala avait été difficile.

«Tout ce que je peux vous dire, c'est que j'ai l'impression d'avoir 10 ans de plus», a-t-il dit. «Je suis libre. Je m'en vais aux États-Unis.»