NOUVELLES
12/12/2012 11:16 EST | Actualisé 11/02/2013 05:12 EST

Iles Caïmans: le Premier ministre de retour au poste pour y être interrogé

Le Premier ministre des Iles Caïmans, McKeeva Bush, arrêté mardi avant d'être relâché sous caution dans la journée, est revenu au poste de police mercredi pour y être interrogé sur des malversations financières supposées, selon les autorités locales.

"Le Premier ministre des Iles Caïmans, arrêté mardi dans le cadre de plusieurs enquêtes, est de retour en garde à vue", a annoncé la police royale des Iles Caïmans dans un communiqué mercredi matin.

M. Bush, 57 ans, "avait été relâché mardi sous caution, à la condition qu'il revienne au poste de police ce matin pour y être interrogé", a ajouté la police.

Celle-ci a précisé avoir arrêté un deuxième homme dans le cadre de cette affaire, lui aussi relâché sous caution mardi et qui devait être interrogé plus tard dans la journée de mercredi.

McKeeva Bush est soupçonné de vol, en relation avec des irrégularités dans l'utilisation de cartes de crédit du gouvernement. Il est aussi soupçonné d'abus de pouvoir, de conflit d'intérêts et d'avoir importé des substances explosives sans permis.

Aucune charge n'a pour le moment été formellement retenue contre lui.

McKeeva Bush est au pouvoir dans cette possession britannique des Antilles depuis la victoire aux élections de son Parti démocratique uni en novembre 2009.

Les Iles Caïmans ne sont pas considérées comme des paradis fiscaux par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et le G20. Elles sont néanmoins deuxièmes, derrière la Suisse, au classement 2011 du secret financier établi par l'organisation non gouvernementale Tax Justice Network ("Réseau pour la justice fiscale").

pb/bdx/sam