NOUVELLES
12/12/2012 01:25 EST | Actualisé 11/02/2013 05:12 EST

Hugo Chavez pourrait ne pas être de retour à temps pour son investiture

CARACAS, Venezuela - Le ministre vénézuélien de l'Information a admis mercredi que le président Hugo Chavez, qui vient d'être opéré à Cuba pour son cancer, pourrait ne pas être de retour au pays à temps pour la cérémonie d'investiture du 10 janvier.

Le ministre Ernesto Villegas a déclaré sur Twitter que le peuple vénézuélien «devrait se préparer à comprendre» la situation.

Le ministre a affirmé que les Vénézuéliens devraient considérer tout délai de la même façon qu'ils le feraient «avec un père malade dans une situation délicate après quatre opérations en un an et demi».

Plus tôt dans la journée, le vice-président Nicolas Maduro avait déclaré d'un air sombre qu'Hugo Chavez devrait affronter un processus post-opératoire «complexe et difficile» après sa quatrième opération liée au cancer, mardi à Cuba.

Selon M. Maduro, l'opération a été «complexe, difficile et délicate», et les étapes qui suivront seront tout aussi exigeantes.

Lors de sa déclaration, le vice-président, que M. Chavez a choisi comme successeur politique le week-end dernier, était accompagné du président de l'Assemblée nationale, Diosdado Cabello, et du ministre du Pétrole, Rafael Ramirez, qui se sont rendus à La Havane avec le président pour son opération.

M. Maduro a précisé que MM. Cabello et Ramirez étaient rentrés au Venezuela vers 3 h du matin et qu'ils avaient discuté de la situation jusqu'au lever du jour.

Il a appelé les Vénézuéliens à affronter calmement «les jours difficiles et complexes» qui s'annoncent. Il a aussi appelé à l'unité du pays alors que celui-ci fait face à «des scénarios complexes et difficiles».