NOUVELLES
12/12/2012 01:20 EST | Actualisé 10/02/2013 05:12 EST

Alex Burton se retire de la course à la direction du PLC

La course à la direction du Parti libéral du Canada a perdu un joueur. Alex Burton, un procureur de la Couronne de Vancouver perçu comme un négligé de la course, a décidé d'abandonner.

D'autres désistements pourraient suivre à l'approche de la date butoir pour verser l'imposant droit d'entrée de 75 000 $ exigé par les autorités du parti. Le deuxième versement de 25 000 $ doit être déposé d'ici la fin de la semaine, bien que les candidats peuvent attendre jusqu'à la mi-janvier et payer la totalité du droit d'entrée en un seul versement.

Parce que le parti prélève une fraction de 10 % sur chaque dollar recueilli par les aspirants, chacun des candidats doit en fait amasser 82 500 $ pour entrer dans la course.

Selon Kevin Chalmers, le gérant de campagne de M. Burton, celui-ci aurait pu payer le droit d'entrée, mais il lui aurait peut-être été plus difficile de recueillir l'argent nécessaire au-delà de la date limite pour mener une campagne efficace. Déjà que M. Burton opérait avec un budget restreint, se déplaçant dans les diverses régions du pays à bord d'une maison mobile.

M. Chalmers a également confié que d'autres obstacles se dressaient sur la route de M. Burton, notamment le fait que celui-ci ne soit pas député à la Chambre des communes et qu'il n'a pas accès à une liste pointue des membres du parti.

« J'ai mentionné qu'il était important de participer à cette course d'une manière semblable à celle que j'adopterais pour diriger mon parti. C'est donc dire que je devais faire preuve de discipline fiscale dans ma campagne à la direction et manifester la volonté de prendre des décisions ardues, même si elles mènent à une conclusion que je considère difficile », a précisé M. Burton dans une déclaration écrite.

M. Burton a ajouté qu'il se concentrerait dorénavant sur les élections de 2015, lors desquelles il aspire à devenir candidat pour le Parti libéral.

Jusqu'à maintenant, six candidats ont rempli les documents requis et remis le premier versement de 25 000 $. Il s'agit des députés montréalais Justin Trudeau et Marc Garneau, de la députée de Vancouver Joyce Murray, de l'ancienne députée Martha Hall Findlay, de Karen McCrimmon, lieutenant-colonel des Forces canadiennes à la retraite, et de l'avocate torontoise Deborah Coyne.

Justin Trudeau, le fils de l'ancien premier ministre Pierre Elliott Trudeau, est le grand favori de la course.