NOUVELLES
11/12/2012 10:06 EST | Actualisé 10/02/2013 05:12 EST

Wall Street ouvre en hausse, optimiste sur le budget américain

La Bourse de New York a ouvert en légère hausse mardi, portée par un vent d'optimisme au sujet des négociations budgétaires aux Etats-Unis et par un indicateur allemand de bon augure pour la zone euro: le Dow Jones prenait 0,45% et le Nasdaq 0,78%.

Vers 14H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average s'appréciait de 59,03 points à 13.228,91 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 23,40 points à 3.010,36 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 progressait de 0,48% (+6,79 points) à 1.425,34 points.

Wall Street avait fini en légère hausse lundi, les investisseurs observant avec optimisme l'évolution des discussions sur le budget des Etats-Unis: le Dow Jones avait avancé de 0,11% à 13.169,88 points et le Nasdaq de 0,30% à 2.986,96 points.

Le marché actions gagnait du terrain alors "que les élus américains à Washington poursuivaient leurs discussions pour trouver une solution viable pour éviter un +mur budgétaire+", cette cure d'austérité forcée qui pourrait s'imposer au pays début 2013, ont relevé les experts de Charles Schwab.

Le président démocrate Barack Obama a indiqué lundi qu'il était prêt à faire "un petit compromis" pour parvenir à un accord, au lendemain d'une rencontre avec le chef de file des Républicains John Boehner.

En outre, le marché profitait du soutien de la publication de l'indice ZEW en Allemagne qui a montré le redressement spectaculaire du moral des milieux financiers dans le pays en décembre, ont ajouté les experts.

Les courtiers de Wall Street surveillaient aussi le début mardi d'une réunion de deux jours de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed), dite FOMC.

"Beaucoup s'accordent sur le fait que cette FOMC est l'occasion pour la Fed d'annoncer un nouveau programme de rachats d'actifs pour prendre le relais de l'+opération Twist+", a estimé Patrick O'Hare, du site d'analyse financière Briefing.com.

L'opération Twist est l'un des programmes dits non conventionnels permettant à la banque centrale de prolonger son action pour peser au maximum sur le niveau des taux d'intérêt, du plus court au plus long terme, afin de favoriser la consommation, l'investissement et la reprise du marché immobilier.

Le marché obligataire reculait. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans avançait à 1,651% contre 1,616% lundi et celui à 30 ans à 2,835% contre 2,803%.

ppa/soe/bdx