NOUVELLES
11/12/2012 05:42 EST | Actualisé 10/02/2013 05:12 EST

Menace de grève des ambulanciers : la région de Québec pourrait être touchée

La région de Québec ne serait pas épargnée par une éventuelle grève des quelque 2500 ambulanciers au Québec, qui menacent de débrayer à compter du 24 décembre. Au total, 250 ambulanciers pourraient participer au moyen de pression dans la région.

Affiliés à la Confédération des syndicats nationaux, les ambulanciers sont sans contrat de travail depuis mars 2010. En octobre dernier, ils ont rejeté dans une proportion de 71 % une entente de principe qui avait été conclue en juillet avec le gouvernement.

Les ambulanciers réclament une amélioration de leur régime de retraite, la réduction du nombre d'échelons salariaux, des réaménagements à leur période de probation et l'abolition de certains frais qu'on leur réclame (frais de caserne).

Martin Jobin, président du Syndicat des ambulanciers de la région de Québec, tient à préciser que les services à la population ne seront pas touchés par un éventuel débrayage. « Pour les personnes sur le terrain, il n'y aura pas de différence [...] Pour la population, il n'y a pas de danger pour ça », assure-t-il. « C'est plutôt au niveau administratif. Ce sont les employeurs qui vont le ressentir », ajoute M. Jobin.

De son côté, le ministre de la Santé, Réjean Hébert, se dit prêt à reprendre les négociations avec les représentants syndicaux des ambulanciers.