NOUVELLES
11/12/2012 09:28 EST | Actualisé 10/02/2013 05:12 EST

Le pétrole ouvre en hausse à New York, porté par un indicateur allemand

Les cours du pétrole ont ouvert en légère hausse mardi à New York, dans un marché encouragé par un indicateur allemand meilleur que prévu, de bon augure pour l'économie en zone euro, et par la solidité de la demande chinoise en brut.

Vers 14H15 GMT, le baril de référence pour livraison en janvier gagnait 24 cents à 85,80 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les prix du pétrole bénéficiaient à l'ouverture d'un "bon chiffre en Allemagne sur la confiance" du monde des affaires, qui est encourageant pour l'économie européenne et la demande en brut, a noté Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

En effet, le moral des milieux financiers en Allemagne s'est redressé de manière spectaculaire en décembre, avec un indice ZEW grimpant à 6,9 points, contre -15,7 points en novembre.

Ce chiffre est supérieur aux prévisions et c'est la première fois depuis mai que l'indice ZEW revient en territoire positif.

D'autre part, "la demande en brut s'est accélérée ces derniers temps en Chine", ont relevé les experts de Commerzbank qui ont ajouté qu'ils anticipaient également "une demande robuste au cours des prochains mois" chez le deuxième consommateur de brut de la planète.

Cette accélération s'expliquait, selon Andy Lipow, par "la cadence record de l'activité des raffineries" du géant asiatique.

Aux Etats-Unis, l'expert pariait sur une baisse des stocks de brut hebdomadaires avant la publication des chiffres du Département américain de l'Energie (DoE) mercredi dans la matinée, du fait, là aussi, d'une accélération de la cadence des raffineries américaines.

Ces anticipations participaient également au soutien des cours pétroliers.

D'autre part, les courtiers surveillaient l'ouverture mardi d'une réunion de deux jours du comité de politique monétaire (FOMC) de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui devrait déboucher, selon des analystes, sur une mise à jour de ses prévisions pour l'économie américaine et sur une décision sur son programme de soutien à l'économie.

ppa/soe/bdx