NOUVELLES
11/12/2012 11:37 EST | Actualisé 10/02/2013 05:12 EST

Le maître indien du sitar Ravi Shankar est décédé

Le maître indien du sitar, Ravi Shankar, qui a influencé de nombreux artistes comme Les Beatles et les Rolling Stones, est décédé à l'âge de 92 ans, ont annoncé sa famille et ses proches.

Ravi Sankar est décédé dans un hôpital de San Diego, aux États-Unis, où il s'était rendu pour subir une opération chirurgicale, a indiqué la chaîne de télévision indienne CNN-IBN.

Le premier ministre indien Manmohan Singh a confirmé la nouvelle, tout en évoquant la perte d'un « trésor national et d'un ambassadeur mondial de l'héritage culturel de l'Inde ».

Ravi Sankar a fait découvrir le sitar et les rythmes traditionnels de son pays à des millions d'amateurs de musique classique, de jazz et de rock.

Alors qu'il tentait d'unir les philosophies musicales de l'Orient et de l'Occident, il a notamment collaboré avec le violoniste Yehudi Menuhin, le saxophoniste de jazz John Coltrane et le guitariste des Beattles George Harrison.

Devenu son élève en 1966, Harrison avait surnommé Shankar « le parrain de la musique mondiale ». Les deux musiciens ont travaillé ensuite sur plusieurs projets, entre autres lors d'un spectacle-bénéfice pour le Bangladesh en 1971.

Ravi Shankar, qui vivait en Californie, était né dans la ville sacrée de Bénarès, sur les bords du Gange, le 7 avril 1920. L'icône musicale hippie des années 60 était le père de la populaire chanteuse américaine Norah Jones.