NOUVELLES
11/12/2012 04:12 EST | Actualisé 09/02/2013 05:12 EST

Des élections peuvent attendre, dit le NPD ontarien

Les néo-démocrates ontariens n'ont pas l'intention de faire tomber le gouvernement minoritaire libéral en 2013.

Ils sont prêts à travailler avec celui ou celle qui prendra la place de Dalton McGuinty, à la tête du parti libéral de l'Ontario, et qui deviendra du même coup le chef du gouvernement.

La chef du NPD, Andrea Horwath, veut collaborer avec son prochain homologue libéral, qui sera choisi à la fin du mois de janvier.

À la blague, elle a affirmé pouvoir travailler avec n'importe qui, depuis l'adoption du plus récent budget, où elle s'est investie dans une ronde de négociations avec Dalton McGuinty.

Élections en 2013

La plupart des observateurs prédisent cependant que l'Ontario sera replongé en élections quelques mois après la fin de la course à la direction du parti libéral.

Andrea Horwath préfère cependant consulter les contribuables sur les choix à faire pour éponger le déficit de plus de 14 milliards de dollars, plutôt que de le creuser davantage avec une autre campagne électorale.