BIEN-ÊTRE
11/12/2012 01:09 EST | Actualisé 10/02/2013 05:12 EST

Décès de la cantatrice suisse Lisa Della Casa

La cantatrice suisse Lisa Della Casa, l'une des plus grandes interprètes mozartiennes de la deuxième moitié du 20e siècle, est décédée le 10 décembre à l'âge de 93 ans, annonce mardi l'Opéra de Vienne (Staatsoper) dans un communiqué.

Née le 2 février 1919 à Burgdorf, en Suisse, Lisa Della Casa est décédée à Münsterlingen, au bord du lac de Constance.

Outre ses interprétations des opéras du compositeur autrichien Wolfgang Amadeus Mozart, la soprano suisse, qui était d'une grande beauté, s'est aussi illustrée dans les airs et opéras du compositeur allemand Richard Strauss, ainsi que dans des concerts de Lieder.

Elève de Margarethe Haeser à Zürich, elle a débuté sur scène en 1941 dans le rôle de Cio-Cio-San ("Madame Butterfly" du compositeur italien Giacomo Puccini) à l'Opéra de Solothurn-Biel. En 1947 démarre sa carrière internationale au prestigieux Festival de Salzbourg, en Autriche, avec le rôle de Zdenka dans "Arabella" de Richard Strauss.

Elle a ensuite chanté sur les scènes des plus grands opéras du monde, du Staatsoper de Vienne au Metropolitan Opera de New York en passant par la Scala à Milan et Covent Garden à Londres.

Ses principaux rôles ont été la Comtesse des "Noces de Figaro", la Maréchale du "Chevalier à la Rose", Pamina dans "La Flûte enchantée", Donna Elvira dans "Don Giovanni", ainsi que les rôles-titres dans "Ariane à Naxos" et "Arabella".

Elle a aussi réalisé des dizaines d'enregistrements de référence, tant de l'oeuvre de Mozart que de celle de Richard Strauss.

"Lisa Della Casa, dans ses concerts, à l'opéra ou dans ses enregistrements, a enthousiasmé des générations d'artistes lyriques et de spectateurs", a déclaré le Directeur général de l'Opéra de Vienne, le Français Dominique Meyer.

Lisa Della Casa avait débuté au Staatsoper en 1947 et y a donné 411 représentations dans 27 rôles, la dernière, le 25 octobre 1973 dans "Arabella".