NOUVELLES
11/12/2012 06:10 EST | Actualisé 10/02/2013 05:12 EST

Coupe de la Ligue anglaise: les maleurs d'Arsenal et de Wenger continuent

Arsenal, qui vit le pire début de saison depuis l'arrivée d'Arsène Wenger à sa tête il y a 16 ans, a connu une nouvelle désillusion en étant éliminé en quarts de finale de la Coupe de la Ligue anglaise par un club de division 4, Bradford City, mardi soir.

Menés 1-0 dès la 16e minute après un but de Garry Thompson sur coup franc, les Gunners, qui ont renoué avec le succès en Championnat devant West Bromwich (2-0) samedi dernier, n'ont égalisé qu'à deux minutes de la fin du temps réglementaire. Et c'est grâce à un défenseur, Thomas Vermaelen, monté à la rescousse, qui a marqué de la tête. Et pourtant, huit des vainqueurs de samedi étaient alignés mardi soir!

Si Santiago Carzola a eu deux très belles occasions de tuer le match dans le temps réglementaire et a touché la barre transversale en prolongation, le gardien local Matt Duke s'est interposé avec brio à chaque fois, tout comme devant les tentatives de Gibbs et d'Oxlade-Chamberlain.

Aux tirs au but, l'essai de Carzola a été arrêté par Matt Duke, le tir de Marouane Chamakh heurtant lui les poteaux. Et Vermaelen, le dernier tireur qui aurait pu se transformer en sauveur des Gunners, a aussi envoyé son ballon sur le poteau.

C'est l'élimination la plus humiliante d'Arsenal et d'Arsène Wenger. Le technicien français, qui risque d'être de plus en plus critiqué, a saisi la limite actuelle de ses attaquants et a fait revenir au bercail -pour la 3e fois- le Français Thierry Henry (New York Red Bulls) pendant la trêve du Championnat nord-américain (jusqu'en mai).

Grâce à sa 9e séance de tirs au but victorieux consécutif, Bradford s'offre donc sa première demi-finale de Coupe de la Ligue.

smg/sk/bm