NOUVELLES
10/12/2012 04:50 EST | Actualisé 09/02/2013 05:12 EST

Wall Street finit en hausse, optimiste sur le débat budgétaire américain

Wall Street a fini en légère hausse lundi, les investisseurs observant avec optimisme l'évolution des discussions sur le budget des Etats-Unis et passant outre les inquiétudes liées aux remous de la politique italienne: le Dow Jones a avancé de 0,11% et le Nasdaq de 0,30%.

Selon des résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average s'est apprécié de 14,75 points à 13.169,88 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 8,92 points à 2.986,96 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a grignoté 0,03% (+0,48 point) à 1.418,55 points.

"Le marché attend toujours l'annonce d'un accord officiel" sur les négociations en cours à Washington visant à éviter le "mur budgétaire", cette cure d'austérité forcée qui pourrait s'imposer au pays début 2013, a indiqué Peter Cardillo de Rockwell Global Capital.

Et les courtiers estiment que "si cela ne va probablement pas se produire tout de suite", cela "finira par arriver", a ajouté l'expert, notant que ce sentiment avait été conforté lundi par des propos de Barack Obama.

Au lendemain d'une rencontre avec le chef de file des élus républicains, John Boehner, le président démocrate a indiqué qu'il était prêt à faire "un petit compromis" pour parvenir à un accord.

Les investisseurs étaient aussi dans l'attente d'annonces favorables de la banque centrale américaine (Fed) mercredi soir, certains analystes pariant sur la poursuite de sa politique de rachats de titres.

Wall Street a également trouvé du soutien auprès de l'Asie, où la Chine a publié des indicateurs économiques relativement favorables, selon le site d'analyse financière Briefing.com.

Les indices avaient pourtant hésité en début de séance avant de se hisser dans le vert, affectés notamment par l'annonce de la démission du président du conseil italien Mario Monti, perçu par les marchés comme un gage de stabilité pour la troisième puissance économique de la zone euro.

Mais les investisseurs "ont écarté les inquiétudes" liées à ce rebondissement, car ils estiment que le prochain dirigeant "maintiendra en place le programme d'austérité", a remarqué M. Cardillo.

Le marché obligataire a légèrement progressé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a baissé à 1,616%, contre 1,627% vendredi et celui à 30 ans à 2,803%, contre 2,814%.

jum/sl/are