NOUVELLES
10/12/2012 05:55 EST | Actualisé 09/02/2013 05:12 EST

Telus s'oppose à des publicités de Mobilicity qu'il juge trompeuses

VANCOUVER - Telus (TSX:T) va demander à la Cour suprême de la Colombie-Britannique d'obliger la société concurrente Mobilicity à cesser des publicités que le fournisseur de services sans fil juge trompeuses.

Telus affirme vouloir obtenir une injonction à l'encontre de l'entreprise torontoise afin qu'elle ne puisse publier, diffuser et distribuer les publicités en question, qui ont débuté en novembre.

La société de Vancouver accuse Mobilicity de tenir des propos fallacieux au sujet des autres fournisseurs en affirmant que leurs forfaits d'appels illimités comportent en fait une limite puisque ces appels sont restreints aux soirs et aux week-ends, par exemple. Telus assure cependant n'avoir aucune restriction du genre.

De son côté, Mobilicity affirme que Telus a recours à de l'intimidation et qu'il la cible comme étant un petit joueur sur le marché des télécommunications sans fil.

Le directeur de l'exploitation de Mobilicity, Stewart Lyons, a indiqué que son entreprise répétait le même message depuis plus de deux ans.

Mobilicity et Telus seront en cour à Vancouver vendredi.