NOUVELLES
10/12/2012 06:17 EST | Actualisé 09/02/2013 05:12 EST

L'Indonésie sous la menace de sanctions de la Fifa

La Fédération indonésienne de football (PSSI) a admis lundi qu'elle avait échoué à trouver un accord pour mettre fin à l'existence de deux championnats rivaux, s'exposant ainsi à des sanctions de la Fédération internationale de football (Fifa).

Depuis 2011, deux championnats coexistent dans le pays, la Premier League reconnue par la PSSI et Liga Super, lancé par une fédération rebelle, la KSPI.

"Nous avons ouvert la porte, mais la KSPI refuse de nous rejoindre pour ne faire plus qu'un seul championnat (...) C'est un échec", a reconnu Djohar Arifin Husin, le président de la PSSI.

"Nous allons faire part à la Fifa de l'issue des négociations et espérons que nous n'allons pas être sanctionnés", a-t-il ajouté.

La co-existence de ces deux championnats a un impact sur l'équipe nationale, puisque les joueurs évoluant en Liga Super sont dissuadés de porter le maillot de la sélection par les patrons de la KSPI.

La Fifa avait donné jusqu'à lundi au football indonésien, déjà miné par des problèmes récurrents de corruption et gouvernance, pour résoudre cette question des deux championnats.

str-aa/lv/jr/eb