NOUVELLES
10/12/2012 08:39 EST | Actualisé 09/02/2013 05:12 EST

Les violences entre supporteurs s'invitent dans les compétitions handisports à Istanbul

Plusieurs joueurs de basket handisport ont été blessés dimanche soir à Istanbul lors de violentes échauffourées entre supporteurs de deux équipes de la mégalopole turque, nouvel épisode de la rivalité exacerbée qui oppose dans tous les sports les clubs stambouliotes, a rapporté lundi la presse turque.

Ces incidents, les premiers relevés lors de compétitions entre handicapés, ont éclaté lors d'une rencontre entre les clubs de Galatasaray et Besiktas.

Les partisans des deux formations se sont d'abord opposés à coups de chants et d'insultes, avant d'en venir aux mains et de contraindre la police à interrompre la rencontre et à intervenir avec force gaz lacrymogènes pour les séparer, selon le quotidien Hürriyet.

Plusieurs supporteurs et joueurs ont été blessés lors de ces affrontements et leurs chaises roulantes détruites par des supporteurs.

"Le sport est officiellement mort dans ce pays", a déploré l'entraîneur de l'équipe handisport de basket de Galatasaray, Sedat Incesu, interrogé sur la chaîne d'information privée turque NTV.

Ce type d'affrontements entre supporteurs des trois grands clubs sportifs d'Istanbul, Galatasaray, Besiktas et Fenerbahce, étaient jusque-là pour l'essentiel réservés au seul football professionnel.

Vieille de près d'un siècle, la rivalité entre Galatasaray, le club de la rive européenne qui représente plutôt la vieille bourgeoisie francophile d'Istanbul, et Fenerbahce, sur la rive asiatique de la ville, souvent associé aux nouvelles élites anatoliennes, dépasse souvent le cadre du terrain et impose aux autorités d'interdire les déplacements de supporteurs pour éviter les incidents.

En avril dernier, Galatasaray a décroché le titre de champion de Turquie 2012 à l'issue d'un match à Fenerbahce qui a dégénéré en violents incidents entre partisans des deux équipes, faisant une quarantaine de blessés.

ck-pa/eb