NOUVELLES
10/12/2012 07:11 EST | Actualisé 09/02/2013 05:12 EST

Les Etats-Unis vont relancer dans l'espace un avion de l'armée sans pilote

Les Etats-Unis vont relancer mardi dans l'espace un avion sans pilote de l'armée de l'Air, dans le cadre d'un projet dont la visée fait toujours l'objet de spéculations.

L'avion nommé X-37B devrait être lancé entre 10H45 et 17H15 locales (15H45 et 22H15 GMT) depuis Cap Canaveral en Floride (sud-est), selon la base aérienne militaire de Patrick.

L'appareil, qui pèse 5 tonnes et mesure 8,9 mètres de long, fait environ le quart de la taille de la navette spatiale américaine Atlantis --la dernière à avoir volé en juillet 2011-- et est conçu pour tenir 270 jours en orbite.

Il permet de poursuivre les tests de technologies spatiales sur orbite pour faire revenir en toute sécurité sur la Terre les résultats d'expériences.

Cet avion avait déjà effectué un vol d'essai réussi de 469 jours sur orbite avant de se poser en juin en Californie (ouest).

Un premier appareil similaire avait effectué en 2010 un périple orbital de sept mois.

Selon l'armée de l'Air, qui opère sous le sceau du secret, il s'agit d'un programme test visant à "expérimenter des technologies destinées à une plateforme spatiale de l'armée de l'Air qui sera fiable, réutilisable et non habitée".

Mais plusieurs médias ont spéculé sur la nature de la mission, certains experts suggérant que ce vol était destiné à s'approcher des satellites d'autres pays.

La co-entreprise du constructeur aéronautique Boeing et du groupe de défense Lockheed Martin, nommée United Launch Alliance, a donné son feu vert au lancement après avoir écarté tout danger, à la suite du lancement d'un autre appareil il y a deux mois au cours duquel une anomalie avait été signalée.

Le projet d'avion X-37B a été lancé par la Nasa en 1999, avant d'être transféré à l'agence de recherche du Pentagone puis à l'armée de l'Air.

sct/are/sam