NOUVELLES
10/12/2012 01:05 EST | Actualisé 08/02/2013 05:12 EST

Les cols blancs boudent le maire Labeaume

Les cols blancs ne participeront plus aux rencontres réclamées par le maire Labeaume pour négocier les régimes de retraite des employés de la ville de Québec.

Le président du Syndicat des fonctionnaires municipaux, Jean Gagnon, a annoncé lundi que c'est ce qui ressort d'un vote unanime tenu lors de la dernière assemblée générale.

Les syndiqués reprochent au maire Régis Labeaume de ne pas avoir parlé, lors des dernières rencontres communes, du déficit de 750 millions $ des caisses de retraite et de l'âge de la retraite qui passerait à 67 ans.

Selon Jean Gagnon, les négociations qui touchent exclusivement la convention collective des cols blancs sont également au point mort. Le président du syndicat soutient qu'il est trop tôt pour dire si les syndiqués utiliseront des moyens de pression.

La semaine dernière, le maire Labeaume a dû annuler une rencontre prévue le 7 décembre devant le refus de la majorité des syndicats d'y participer.