NOUVELLES
10/12/2012 10:12 EST | Actualisé 09/02/2013 05:12 EST

La Journée des droits de l'Homme doit être dédiée à la Syrie (militant)

Un militant en vue des droits de l'Homme a demandé lundi que la Journée internationale des droits de l'Homme, célébrée lundi, soit "consacrée cette année au peuple syrien", réclamant au monde d'agir pour que les Syriens "disposent de leurs droits comme tous les peuples du monde civilisé".

Le directeur du Centre syrien pour les études et recherches juridiques, Anouar Bounni, a lancé un appel à la communauté internationale pour faire cesser "les violations terribles" des droits de l'Homme en Syrie.

"Le monde entier, les sociétés civiles et les organisations des droits de l'Homme et humanitaires doivent agir rapidement pour les faire cesser, pour sanctionner leurs auteurs et secourir le peuple syrien", a-t-il affirmé dans un communiqué.

En Syrie, secouée depuis mars 2011 par une révolte populaire qui s'est transformée en conflit armé, "le nombre des victimes civiles a dépassé 40.000 dont plus de 5.000 sont des femmes et des enfants", a encore indiqué cet avocat.

"Les pilonnages aux armes lourdes ont détruit dans certaines zones résidentielles 50% des habitations. Il y a plus de 100.000 blessés et handicapés et les médecins et infirmiers sont visés" par le régime, a-t-il ajouté.

Selon lui, "le nombre des détentions arbitraires dépasse les 60.000 et les prisonniers sont victimes de tortures barbares qui ont entraîné la mort de plus de 1.000 d'entre eux".

rm/sk/sbh/cco