NOUVELLES
10/12/2012 03:47 EST | Actualisé 08/02/2013 05:12 EST

La fille d'un opposant chiite bahreïni condamnée à un mois de prison

Un tribunal bahreïni a condamné lundi à un mois de prison la fille aînée de l'opposant chiite bahreïni Abdel Hadi al-Khawaja pour avoir participé en février à une manifestation non autorisée, ont indiqué des avocats de la défense.

Zainab al-Khawaja a été reconnue coupable notamment d'être "entrée dans une zone interdite", en l'occurence la place de la Perle à Manama, haut lieu symbolique de la contestation de 2011, lors d'une manifestation le 12 février à Manama, selon les mêmes sources.

Elle a été condamnée en outre à une amende de 100 dinars (258 dollars).

Les avocats ont contesté les accusations retenues contre leur cliente, soulignant notamment "l'absence de décision officielle déclarant la place de la Perle zone interdite", a-t-on ajouté de mêmes sources.

Zainab al-Khawaja est poursuivie depuis le début de l'année dans plusieurs affaires.

Début octobre, elle avait purgé une peine de deux mois de prison pour "dégradation de biens du ministère de l'Intérieur". La justice lui reprochait d'avoir déchiré un portrait du roi de Bahreïn, Hamad Ben Issa Al-Khalifa, pendant sa détention, avait indiqué Amnesty International.

En mai, Zainab al-Khawaja avait purgé une peine d'un mois de prison pour agression sur une policière

Son père, Abdel Hadi al-Khawaja, 52 ans, a été condamné à la réclusion à perpétuité pour complot dans la foulée des manifestations de février/mars 2011, animées par des chiites, qui réclament une monarchie constitutionnelle dans ce pays dirigé par une dynastie sunnite.

Selon la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH), au moins 80 personnes ont trouvé la mort depuis le début de cette révolte.

bur/tm/sw