NOUVELLES
10/12/2012 06:10 EST | Actualisé 09/02/2013 05:12 EST

Ghana: la Maison Blanche soutient le président réélu

La Maison Blanche a demandé lundi au peuple ghanéen d'accepter les résultats de l'élection présidentielle de vendredi et samedi, remportée par le chef de l'Etat sortant John Dramani Mahama, malgré les réticences du candidat de l'opposition à admettre sa défaite.

Selon la commission électorale, M. Mahama a remporté le scrutin avec 50,70% des suffrages contre 47,74% pour son principal rival, Nana Akufo-Addo, un avocat de 68 ans qui avait raté la présidence de justesse en 2008.

Les observateurs extérieurs du Commonwealth et de la Cédéao (Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest) ont qualifié le vote de paisible et transparent, mais M. Akufo-Addo a déclaré lundi qu'il n'était pas prêt à admettre sa défaite.

"Les Etats-Unis félicitent le président John Dramani Mahama et le peuple du Ghana pour l'élection remplie de succès du 7 décembre", a indiqué dans un communiqué le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney.

"C'est la sixième élection présidentielle et législative couronnée de succès depuis 1992, ce qui démontre encore un peu plus l'engagement du peuple du Ghana pour la démocratie et l'Etat de droit", a-t-il ajouté.

Le porte-parole a souligné que les Etats-Unis "encourageaient toutes les parties à accepter les résultats (du scrutin) et à faire appel aux moyens judiciaires appropriés pour résoudre toute querelle électorale".

M. Akufo-Addo avait déclaré plus tôt à des journalistes que son parti NPP (Nouveau parti patriotique) avait de bonnes raisons de penser que le scrutin avait été entaché de fraude, lançant: "Nous voulons que la démocratie du Ghana soit une démocratie authentique".

col/sam/are