NOUVELLES
09/12/2012 09:54 EST | Actualisé 08/02/2013 05:12 EST

Victoire du gouvernement roumain de centre-gauche aux élections: sondages

BUCAREST, Roumanie - Le gouvernement de centre-gauche de la Roumanie a clairement remporté l'élection parlementaire de dimanche, selon des sondages réalisés à la sortie des urnes.

Le résultat pourrait enflammer la rivalité personnelle entre les deux responsables les plus haut placés du pays et donner lieu à davantage de bouleversements politiques.

L'alliance gouvernante du premier ministre Victor Ponta détenait environ 57 pour cent des sièges dans l'assemblée de 452 parlementaires, selon un sondage diffusé à la télévision nationale TVR après l'élection.

En deuxième position se classait un parti de centre-droit, allié du président Traian Basescu, qui a obtenu plus de 18 pour cent. Un parti populiste mené par un magnat des médias a obtenu 13 pour cent, selon le sondage. Les premiers résultats officiels sont attendus lundi.

MM. Basescu et Ponta sont des rivaux depuis que le gouvernement a essayé de retirer du pouvoir M. Basescu avec un vote de destitution en juillet. La procédure a échoué parce que trop peu de personnes ont voté pour que l'élection soit valide.

M. Basescu a indiqué qu'il ne nommera pas à nouveau M. Ponta, âgé de 40 ans. Il l'a traité de menteur compulsif et l'a accusé d'avoir plagié sa thèse doctorale. M. Ponta soutient que M. Basescu est un personnage controversé qui a outrepassé son rôle de président en se mêlant des affaires du gouvernement.

M. Ponta a été nommé premier ministre en mai, le troisième premier ministre cette année, mais sa nomination a donné lieu à une dispute amère avec M. Basescu, dont le mandat expire en 2014.

M. Basescu pourrait nommer quelqu'un d'autre comme premier ministre, mais son choix devra être approuvé par le parlement. Si le candidat de son choix échoue après deux tours de vote, le parlement pourrait être dissous.

La plupart des Roumains en ont marre de la bataille pour le pouvoir entre les deux leaders, spécialement alors que la Roumanie demeure l'un des pays les plus pauvres et les plus corrompus de l'Union européenne.

Le pays fait également face à d'importantes mesures d'austérité.