NOUVELLES
09/12/2012 07:43 EST | Actualisé 08/02/2013 05:12 EST

Marquez par k.-o.

Le Mexicain Juan Manuel Marquez a vaincu le Philippin Manny Pacquiao par k.-o., samedi, à la sixième reprise d'un combat sans titre en jeu dans la catégorie des mi-moyens.

Pacquiao, dominé en juin par l'Américain Timothy Bradley pour le titre WBO des mi-moyens, encaisse une deuxième défaite consécutive pour la première fois de sa carrière et affiche désormais 54 victoires, 5 défaites et 2 nuls.

Le Mexicain de 39 ans, le visage ensanglanté, a infligé au Philippin de 33 ans son premier k.-o. depuis 1999 d'un direct du droit en plein milieu du visage, à une seconde de la fin de la sixième reprise.

Pacquiao s'est tout de suite écroulé vers l'avant, sous les cordes, et a mis du temps à se relever.

« PacMan » semblait pourtant avoir pris l'ascendant lors d'un cinquième round où il avait envoyé Marquez au sol en le marquant au visage, après avoir lui-même été envoyé sur les fesses par le Mexicain dans la troisième reprise.

« La façon dont j'ai gagné ce combat ne laisse aucun doute sur l'identité du vainqueur, a dit Marquez, au bord de la retraite il y un an après une défaite contre le Philippin. Je l'ai eu en contre-attaque, sous sa garde. »

« J'ai été touché par un coup que je n'ai pas vu venir », a dit Pacquiao, qui veut affronter le Mexicain une cinquième fois.

Marquez, maintenant pourvu de 55 victoires (40 avant la limite), 6 défaites et 1 nul, s'est imposé pour la première fois en quatre combats contre le gaucher Philippin de 33 ans, auquel il a toujours posé des problèmes.

Leur premier match (plumes) en 2004 s'était soldé par un nul. Pacquiao l'avait ensuite emporté d'un point en 2008 (décision partagée), encore chez les plumes, et avait enlevé une décision majoritaire en 2011 (mi-moyens).

Marquez a toujours clamé haut et fort qu'il était le vrai vainqueur de ces trois précédentes rencontres, ce qui insupportait Pacquiao, titré dans huit catégories de poids, qui voulait clore le débat une fois pour toute.

Mais le Philippin, considéré comme le meilleur boxeur du monde toutes catégories confondues avant sa défaite contre Bradley en juin, n'a pas réussi à faire taire son « meilleur ennemi » et sa cote est désormais entamée.

Le combat s'est déroulé au casino MGM Grand devant 16, 348 spectateurs, dont l'ancien boxeur Mike Tyson, le candidat malheureux à l'élection présidentielle américaine Mitt Romney et le chanteur de rap 50 Cent.