NOUVELLES
09/12/2012 05:51 EST | Actualisé 08/02/2013 05:12 EST

Les Redskins l'emportent, mais perdent les services de Robert Griffin III

LANDOVER, États-Unis - Privés des services de Robert Griffin III qui a subi une entorse au genou droit en fin de rencontre, les Redskins de Washington se sont regroupés derrière le quart substitut Kirk Cousins pour signer une victoire in-extremis de 31-28 en prolongation face aux Ravens de Baltimore, dimanche.

Les Redskins ont créé l'égalité dans la dernière minute de jeu avant de voir Kai Forbath réussir un placement de 34 verges en prolongation pour leur procurer la victoire.

Griffin s'est blessé au terme d'une course de 13 verges alors qu'il tentait de poursuivre la remontée des siens qui tiraient de l'arrière 28-20.

«J'ai su que j'étais blessé dès que j'ai été frappé. J'ai crié, comme un homme bien sûr, a indiqué Griffin en riant. Ça a vraiment fait mal.»

Il a quitté le terrain pour un jeu avant de revenir pour quatre séquences, complétant deux passes, mais il a quitté le match par la suite.

«Je savais que je devais quitter à ce point-là, a-t-il ajouté. Je ne pouvais plus bouger. Je devais faire ce qui était bon pour l'équipe. Si j'avais continué à jouer, je me serais probablement blessé davantage.»

Cousins lui est venu en relève et il a rejoint Pierre Garcon sur 11 verges pour le touché. Il a ensuite réussi la transformation de deux points pour créer l'égalité avec 29 secondes à faire.

«Il a gardé son sang froid. C'est de l'eau glacée qui coule dans ses veines, comme Larry Bird. C'est la meilleure chose qu'on puisse dire à propos de Kirk, a analysé Joshua Morgan. Il agissait comme si rien n'était.»

«Nous sommes contents d'avoir gagné, évidemment, a déclaré Trent Williams. Nous sommes toutefois inquiets de la condition de Robert, nous voulons en savoir plus.»

Les Redskins ont remporté leurs quatre derniers matchs pour améliorer leur fiche à 7-6. Les Ravens (9-4) ont quant à eux perdu un deuxième match consécutif pour la première fois depuis 2009.

Blessure grave?

Le quart recrue des Redskins ne croit pas avoir subi une rupture du ligament croisé antérieur au genou droit. La formation a annoncé qu'il souffrait plutôt d'une entorse au genou. Il devra subir un examen par résonance magnétique plus tard en soirée pour en savoir davantage.

Griffin avait subi une rupture du ligament croisé antérieur au même genou en 2009, ce qui l'avait empêché de participer à la majeure partie de la saison.

«Je ne suis pas médecin, mais je sais ce qu'on ressent lorsqu'on subi ce genre de blessure et je ne ressens pas cette douleur», a-t-il précisé.