NOUVELLES
09/12/2012 05:20 EST | Actualisé 08/02/2013 05:12 EST

Espagne - 15e journée: record pour Messi, quintuplé pour Falcao

Les serial buteurs de la Liga ont de nouveau frappé lors de la 15e journée: le Barcelonais Messi a établi un nouveau record du nombre de buts inscrits en une année, tandis que le Colombien de l'Atletico Falcao a réussi le premier quintuplé depuis 2002 en Espagne.

MESSI POUR L'HISTOIRE. Le FC Barcelone s'est imposé dans la douleur (2-1), dimanche sur la pelouse du Betis Séville, grâce à un doublé de Lionel Messi, les Blaugrana, toujours leaders, préservant ainsi leur avance de 6 points sur l'Atletico et de 11 sur le Real Madrid.

L'Argentin avait vu sa quête du record de 85 buts marqués en une année par l'Allemand Gerd Müller interrompue par une frayeur: mercredi soir contre le Benfica Lisbonne (0-0) en Ligue des Champions, "la Pulga" était sortie sur une civière, touché au genou.

Mais au final, sa contusion au genou gauche aura été vite oubliée. Titulaire dimanche face au Betis, l'Argentin a enfin conquis son Graal, dépassant grâce à un doublé le chiffre magique établi en 1972 par Müller. En 2012, Messi totalise désormais 86 buts.

Fidèle à lui-même, l'Argentin a toutefois confié à l'issue de la rencontre que le record était "beau pour ce qu'il représentait", mais que l'essentiel était ailleurs: "dans la victoire".

Profitant d'un bon début de match du Barça, Messi a d'abord fait mouche sur une de ses traditionnelles percées dans la surface balle au pied, conclue par une frappe croisée (16). Puis il a trouvé en Iniesta, virtuose avec une talonnade, le parfait relais pour faire coup double (26).

Au-delà du record, les deux buts d'"el Diez" valent de l'or pour le Barça qui a terriblement souffert face à des Andalous ayant haussé leur rythme au fil du match.

Après que Ruben Castro eut marqué le but de l'espoir pour les siens à la 39e, les Sévillans ont effectivement mis le Barça sur le reculoir en deuxième période. Avec un Puyol ayant dû sortir sur blessure à la pause, les Blaugrana se voyaient mis en grande difficulté, mais étaient sauvés à trois reprises par les montants. La fin de match, très ouverte, était marquée par des actions fusant de part et d'autre, Messi et Alba trouvant eux aussi les poteaux sur la même action.

Au final, les Catalans ont toutefois réussi là où le Real Madrid était tombé (1-0): ils ont passé l'obstacle du Betis.

LE TIGRE EST EN LUI. Battu assez sèchement par son grand voisin du Real Madrid (2-0) il y a deux semaines, l'Atletico a bien su rebondir en surclassant dimanche à domicile le Deportivo La Corogne (6-0). Grâce à cette victoire, les Rouge et Blanc maintiennent surtout leur avance de 5 points sur un Real Madrid, 3e, qui n'arrive pour l'instant pas à réduire les écarts.

Mais cette bonne nouvelle a presque été éclipsée dimanche par la prestation stratosphérique de Falcao. Muet depuis le 25 novembre dernier, le "Tigre" a tout simplement dévoré ses adversaires en leur infligeant un quintuplé, le premier de toute la carrière du Colombien en match officiel.

Les différentes réalisations de Falcao lui ont permis de décliner toute sa panoplie de buteur: trois frappes du droit dont une de toute beauté aux abords de la surface (28, 42, 71), un penalty provoqué par lui-même (64) et une tête plongeante (67). Avec ce bilan, Falcao dépasse même son rival du Real Cristiano Ronaldo au classement des buteurs, avec 16 réalisations contre 13. Messi, lui, mène les débats avec 23 buts.

CAP SUR L'EUROPE. Alors qu'ils viennent de se qualifier pour les 16e de finale de l'Europa League cette saison, les joueurs de Levante ont déjà pris une option sur une place européenne pour l'année prochaine.

Dimanche, les hommes de Juan Ignacio Martinez n'ont fait qu'une bouchée de pâles Majorquins (4-0). Obafemi Martins (42), David Navarro (49), Ruben Garcia (55) et Iborra (58) y sont chacun allés de leur but. Levante continue ainsi de naviguer dans les eaux européennes (6e).

cle/bvo