NOUVELLES
09/12/2012 11:13 EST | Actualisé 08/02/2013 05:12 EST

Coupe du monde de biathkon: une domination norvégienne en Autriche

HOCHFILZEN, Autriche - La Norvège a remporté les relais masculin et féminin en Coupe du monde de biathlon, dimanche.

Les Norvégiens ont été presque sans faille au tir pour battre les Français au 4 x 7,5 km. Lars Helge Birkeland, Ole Einar Bjoerndalen, Vetle Sjastad Christiansen et Henrik L'Abee-Lund ont raté une seule cible en route vers un chrono d'une heure, 17 minutes et 55,2 secondes.

Les Français ont commis six erreurs au tir pour s'incliner par 34,5 secondes. Les Russes ont fini troisièmes à 46,6 secondes des vainqueurs, ayant raté neuf cibles.

Le Canadien Jean-Philippe Le Guellec et ses coéquipiers ont pris le 13e rang, à quatre minutes et 11,4 secondes des vainqueurs.

Scott Perras a entrepris la course pour les Canadiens. L’Albertain, qui a manqué trois cibles au champ de tir, a passé le relais à Le Guellec en dixième place.

«J’ai eu une bonne course, a dit Le Guellec, de Shannon. Mes skis étaient nettement meilleurs que samedi et j’étais bien content de le constater dès le départ. J’ai utilisé seulement une balle supplémentaire pour le tir debout. Ç’a aidé à remonter quelques places.»

Ce fut ensuite l’Albertain Scott Gow.

«C’est un petit nouveau qui en était sa première course de relais en Coupe du monde, a dit Le Guellec. Il a très bien fait ça, même s’il a fait deux tours de pénalité sur son tir couché. Mais à ce point de la course, comme les écarts étaient déjà bien installés, ça n’a pas été trop coûteux. »

Nathan Smith a conclu la course pour les Canadiens. L’Albertain a également eu recours à des balles supplémentaires au champ de tir. Au total, l’équipe canadienne a manqué deux cibles au tir couché et 12 au tir debout.

«C'est un résultat dans la moyenne. Avoir utilisé moins de balles supplémentaires et couper des boucles de pénalité auraient fait une bonne différence, a noté Le Guellec, qui espère se reprendre avec ses coéquipiers dans les prochains relais. Nous allons probablement jouer plus avec l’ordre des relayeurs. Jusqu’à présent, notre meilleur résultat est une septième place. Ce serait bien d’arriver à faire mieux d’ici la fin de la saison.»

Les Norvégiennes Fanny Welle-Strand Horn, Synnoeve Solemdal, Hilde Fenne et Tora Berger ont raté cinq cibles pour un chrono d'une heure, 11 minutes et 45,1 secondes au 4 x 6 km. Elles ont fini 30,4 secondes devant les Ukrainiennes.

L'Ukraine s'est trouvée neuvième après quatre erreurs au tir, en début de course, mais le pays s'est remis sur pied pour gagner sept places.

Les Russes ont raté quatre cibles pour terminer troisièmes, à 45,4 secondes de la Norvège.

Les Canadiennes Rosanna Crawford, Zina Kocher, Megan Imrie et Magan Heinicke ont fini en 13e position, à cinq miutes et 29,4 secondes des gagnantes.