NOUVELLES
08/12/2012 12:54 EST | Actualisé 07/02/2013 05:12 EST

Ski de fond: Alex Harvey éliminé en quart de finale du sprint individuel

QUÉBEC - Alex Harvey a sauvé l'honneur du Canada, samedi, même s'il a subi l'élimination en quart de finale du sprint individuel de la Coupe du monde de ski de fond, à Québec.

Déçu vendredi de n'avoir pu faire mieux qu'une cinquième place dans l'épreuve par équipe, avec Devon Kershaw, le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges était tout de même satisfait de sa performance en solo.

Seul rescapé canadien, femmes et hommes, de l'étape des qualifications, Harvey n'a pas franchi le premier tour éliminatoire, en présence de plusieurs milliers de spectateurs massés aux abords de la piste de 850 mètres.

«Les sprints de ville, ce n'est pas réellement pour moi. Je suis meilleur dans les courses de longues distances», a affirmé Harvey, qui avait glané le 16e temps des qualifications.

«J'étais déçu vendredi, mais aujourd'hui je suis content, a-t-il ajouté. Je n'aurais pas pu faire grand-chose de mieux. Je n'ai pas autant de vitesse et de puissance que les purs sprinters. Seul en piste, j'avais eu le 16e meilleur temps. J'aurais voulu atteindre la finale, mais il aurait fallu que des gars chutent pour que je progresse en demi-finale.»

Le sprint masculin de 1,7 km a été l'affaire du Suédois Emil Joensson, en trois minutes et 11,72 secondes. Il a coiffé son comptriote Teodor Petersen de 27 centièmes de seconde. Le Russe Alexey Pethukov a fini troisième.

Du côté féminin, l'Américaine Kikkan Randall l'a emporté en 3:40,30, devant la Norvégienne Maiken Caspersen Falla et la Suédoise Ida Ingemarsdotter. Randall a complété un week-end parfait, ayant remporté la veille la course par équipe avec Jessica Diggins.

Entraîneur mécontent

L'équipe canadienne a connu une mauvaise fin de semaine. L'entraîneur Louis Bouchard n'a pas hésité à qualifier de décevante la performance des athlètes, samedi.

Kershaw, de Sudbury, en Ontario, n'a pu faire mieux que la 34e place des qualifications. Le jeune Jesse Cockney, de Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest, l'a devancé de deux positions. Len Valjas, de Toronto, a fini 46e.

Du côté féminin, Chandra Crawford, de Canmore, en Alberta, 32e, a été la meilleure Canadienne. Perianne Jones, d'Almonte, en Ontario, et Daria Gaiazova, de Banff, en Alberta, ont pris les 38e et 41e rangs, respectivement.

«C'est décevant pour nous autres, très décevant pour l'équipe en général, a commenté Bouchard. Alex a sauvé la mise aujourd'hui, mais on espérait mieux que ça. Nous devrons faire le point. Trois semaines après le début de la saison, c'est le moment de dresser un premier bilan et de réorienter les affaires.»

Harvey n'est pas préoccupé par son lent début de saison ainsi que celui des membres de l'équipe.

«Ça commence à mieux aller, a-t-il relevé. Nous avons des croûtes à manger, des échelons à monter, mais nous allons dans la bonne voie. Il n'y a rien d'alarmant. L'année que nous avons gagné le titre mondial, nous étions moins rapides que nous le sommes à ce stade-ci de la saison.»

Harvey a dit qu'il va tenter de se racheter dès la semaine prochaine, à Canmore, en Alberta, site de compétition de la prochaine Coupe du monde.

«Les épreuves vont mieux convenir à mon style, avec des courses de longues distances. Je ne sais même pas si je vais participer aux sprints. Le parcours là-bas est plus court que celui de Québec.»