NOUVELLES
08/12/2012 02:37 EST | Actualisé 06/02/2013 05:12 EST

Detroit licencie des centaines de fonctionnaires

Aux États-Unis, la Ville de Détroit a annoncé la mise à pied de 400 à 500 employés pour redresser ses finances. D'autres fonctionnaires municipaux seront aussi envoyés en congés sans solde.

Le maire Dave Bing a indiqué que les licenciements toucheront des employés de services qui ne génèrent pas de revenus, comme des policiers et des pompiers.

L'État du Michigan faisait pression sur l'administration municipale depuis un moment. Il juge les réformes promises trop lentes et estime que la viabilité financière de la ville est menacée à long terme.

Le redressement des finances de la Ville est peu probable avant la fin de la décennie. Dans ce contexte, l'État a annoncé la mise sur pied d'une enquête qui pourrait entraîner la nomination d'un administrateur pour remettre de l'ordre dans les finances publiques.

De son côté, le maire Bing n'exclut pas une tutelle du gouvernement fédéral et même la faillite.

« Je suis un réaliste et je sais que ça peut arriver. Mais je suis aussi un battant et je n'ai pas dit mon dernier mot », a-t-il lancé.