NOUVELLES
07/12/2012 06:44 EST | Actualisé 06/02/2013 05:12 EST

USA: appel à un usage plus large des appareils portables dans l'avion

L'agence américaine des télécommunications a appelé à un assouplissement de l'interdiction d'allumer les appareils électroniques au décollage et à l'atterrissage des avions, afin de soutenir l'activité économique, dans une lettre obtenue vendredi par l'AFP.

"J'écris pour demander à la FAA (l'Administration fédérale américaine de l'aviation, ndlr) d'autoriser un usage plus large des tablettes, liseuses et autres appareils électroniques portables durant les vols, en respectant la sécurité publique", indique dans un courrier envoyé cette semaine à la FAA le chef de la commission fédérale des communications, Julius Genachowski.

Selon lui, la FAA a commencé à revoir cette interdiction, une initiative qu'il dit "soutenir" au nom, entre autres, de la croissance.

"La révision (de ces règles) vient à un moment de grande innovation alors que les appareils portables font de plus en plus partie de notre vie quotidienne", soutient-il dans la lettre.

Ces appareils "permettent aux gens de rester informés et connectés avec leurs amis et leur famille, et permettent aux entreprises d'être plus productives et efficaces", ajoute-t-il, y voyant un soutien à l'activité économique.

L'interdiction d'allumer des appareils électroniques repose sur l'hypothèse qu'ils créent des interférences avec l'équipement de navigation de la cabine de pilotage. Mais la véracité de cette hypothèse s'est vue questionnée par certains médias, qui soulignent aussi que de nombreuses personnes oublient de s'y plier, sans empêcher les manoeuvres en question.

rl/lor/are