NOUVELLES
07/12/2012 05:23 EST | Actualisé 06/02/2013 05:12 EST

Un député albertain avait refusé l'alcootest et de collaborer avec les policiers

EDMONTON - Le député d'Edmonton-Est à la Chambre des communes, Peter Goldring, cité à procès en janvier pour avoir refusé de subir l'alcootest, s'est enfermé dans son camion et a refusé de coopérer avec le policier sur les lieux, le soir de son arrestation, en décembre 2011.

C'est ce qu'a déclaré, vendredi, le sergent Conrad Moschansky lors de l'audience préliminaire en vue du procès du politicien de 68 ans.

Répondant aux questions de l'avocat du député, le sergent Conrad Moschansky a déclaré avoir été appelé sur les lieux parce que le député Goldring agissait d'une façon agressive.

Peter Goldring, qui siège au Parlement depuis 15 ans, doit comparaître devant le juge le 16 janvier, à la suite d'une accusation d'avoir refusé de subir l'alcootest.

Après avoir été réélu comme conservateur au dernier scrutin, le député Goldring siège à titre d'indépendant depuis son arrestation.

Ses avocats réclament les enregistrements téléphoniques des appels logés aux policiers dans l'heure précédant l'arrestation de Peter Goldring et les messages archivés sur ordinateur.

Goldring compte invoquer pour sa défense le fait que les policiers lui avaient tendu un piège, mais le sergent Moschansky a nié avoir signifié à ses agents d'intercepter une personne ou un type de voiture en particulier.