NOUVELLES
07/12/2012 10:45 EST | Actualisé 06/02/2013 05:12 EST

Tunisie: appel à manifester pour le jugement d'un ancien proche de Ben Ali

La Ligue de protection de la révolution en Tunisie a appelé vendredi à un rassemblement samedi à Tunis pour réclamer notamment le jugement d'un ancien ami du président déchu Ben Ali, objet d'enquête judiciaire pour "complot contre la sûreté de l'Etat".

"Ce rassemblement vise à réclamer le jugement de Kamel Eltaïef, en tant principal symbole de corruption depuis le règne de Ben Ali", a indiqué à l'AFP Hichem Kanou, membre dirigeant de cette Ligue.

Proche des islamistes au pouvoir, cette organisation se donne pour mission de défendre les objectifs de la révolution qui a chassé le président Ben Ali du pouvoir en 2011.

"Nous appellerons au jugement de tous les corrompus avec à leur tête Kamel Eltaïef", a indiqué par ailleurs l'"Organisation de défense des opprimés" qui a également appelé via les réseaux sociaux à manifester aux côtés de la Ligue de protection de la révolution.

Cet appel a été adressé à tout le peuple tunisien et des rassemblements ont été prévus dans Tunis et plusieurs villes du pays, a affirmé sur sa page Facebook cette association qui a vu le jour après la révolution.

Kamel Eltaïef a été longtemps l'éminence grise de Zine El Abidine Ben Ali avant de tomber en disgrâce en 1992. L'homme d'affaires féru de politique qui s'est ensuite rapproché de l'opposition fait l'objet d'une enquête pour complot contre la sûreté de l'Etat. Il a été interdit de sortie du territoire tunisien.

Créée après la chute de Ben Ali, la Ligue de protection de la révolution qui dispose d'antennes dans tout le pays est perçue par l'opposition comme une milice du parti islamiste Ennahda au pouvoir.

Le principal syndicat tunisien réclame sa dissolution et a décidé une grève générale le 13 décembre pour dénoncer une attaque de son siège mardi dernier à Tunis menée, selon lui, par des militants de cette ligue.

kl/Bsh/vl