NOUVELLES
07/12/2012 01:31 EST | Actualisé 06/02/2013 05:12 EST

Platini juge la Ligue des champions "plus démocratique"

Michel Platini, le président de l'Union europénne de football, a jugé vendredi la Champions League "plus démocratique" depuis que de petits pays dans la hiérarchie du football ont pu y avoir accès.

"Une réflexion est en cours" sur la révision possible des formules des compétitions européennes et "une décision sera prise en 2013", a martelé le Français, lors d'un entretien avec les principales agences de presse au siège de l'UEFA à Nyon.

"Pour moi, la compétition aujourd'hui de la Champions League est très bien, elle est un peu plus démocratique qu'avant", a souligné Michel Platini, qui s'est dit "preneur des bonnes idées qui font améliorer la qualité, le football, la compétition".

"Je veux que les pays voient les grands champions d'aujourd'hui. S'ils vont toujours dans les mêmes stades dans les mêmes pays, ce n'est pas forcément très marrant. La passion du football passe par les champions qu'on a vus quand on était tout petit", a-t-il fait valoir.

Quant à l'Europa League, le patron de l'UEFA a souligné que "c'était une compétition qui plaît énormément parce qu'elle touche l'Europe complétement et donne la possibilité à tout le monde de la gagner alors que la Champions League, c'est un peu plus limité".

"On verra comment on peut l'améliorer. Mais c'est une discussion qui est en cours et on prendra la décision en 2013", a dit Michel Platini, insistant sur le fait qu'il devait raisonner en tenant compte non pas d'un ou deux pays, mais de 53 pays, qui ont des demandes, des intérêts, et une passion pour le football différentes.

stp/eb