NOUVELLES
07/12/2012 11:01 EST | Actualisé 06/02/2013 05:12 EST

Lotus s'en va, logiquement

La question n'était pas si, mais quand. Lotus a décidé de quitter l'IndyCar, après une saison 2012 désastreuse, et de se concentrer sur la vente de ses voitures de sport.

La série IndyCar a annoncé vendredi qu'elle avait libéré le constructeur britannique de son engagement contractuel de fournir des moteurs pendant cinq ans.

« Nous sommes conscients des efforts qu'a faits Lotus pour revenir à la compétition en IndyCar, a dit Brian Barnhart, directeur des opérations de l'IndyCar.

« Lotus a pris une décision d'affaires de ne pascontinuer en IndyCar et a demandé à être libéré de son lien contractuel », a-t-il ajouté.

Lotus avait de grandes ambitions en arrivant en IndyCar. Mais en raison d'un moteur sous-performant, le constructeur a perdu des joueurs en cours de saison, l'équipe d'Alexandre Tagliani Bryan Herta Autosport, Dreyer & Reinbold Racing et Dragon Racing.

Seule l'équipe HVM a poursuivi sa collaboration jusqu'à la fin, gâchant la saison de la pilote suisse Simona de Silvestro, qui s'est réfugiée en 2013 chez KV Racing.

Il y aura donc deux motoristes en 2013, Chevrolet et Honda. Selon les règlements de la série nord-américaine, chacun doit pouvoir fournir des moteurs à 60 % du plateau.

Lotus ne ferme pas la porte à un retour en IndyCar, mais pour l'instant, recentre ses efforts sur la production de voitures de sport.

Rappelons que le constructeur britannique a aussi décidé de retirer son investissement en F1, même si son nom est toujours associé à l'équipe Lotus F1 Team.