NOUVELLES
07/12/2012 11:12 EST | Actualisé 06/02/2013 05:12 EST

Le fournisseur d'Héma-Québec lance une mise en garde à ses autres clients

MONTRÉAL - La firme Haemonetics a lancé jeudi une mise en garde à tous ses clients à la suite de la mise en quarantaine de 4000 sacs de sang par Héma-Québec.

Dans une lettre publiée jeudi sur son site web, le fournisseur américain informe ses clients que ses dispositifs de prélèvement de sang pourraient fuir en raison de déchirures ou de trous détectés sur des connecteurs en Y.

Photos à l'appui, Haemonetics suggère d'examiner attentivement ces dispositifs et de les jeter s'ils présentent des défauts de fabrication, de même que les produits sanguins prélevés.

Dans sa lettre, la firme, basée au Massachussets, souligne néanmoins que «le risque [de contamination] est minimal» et «qu'aucun événement malheureux n'a été rapporté jusqu'ici.»

Cet avertissement survient une dizaine de jours après qu'Héma-Québec eut décelé le problème, entraînant le retrait temporaire de la moitié de son stock sanguin.

La défectuosité entraînait un risque d'exposition des produits sanguins à l'air ambiant, une situation favorable à la prolifération de bactéries.

Un produit de 14 jours ou moins demeure sécuritaire même s'il entre en contact avec de l'air en raison d'une microfissure sur un dispositif.

Le sang se conserve 42 jours après avoir été prélevé d'un donneur.