BIEN-ÊTRE
06/12/2012 10:44 EST | Actualisé 05/02/2013 05:12 EST

Le perchloroéthylène interdit dans les pressings à partir de 2013

Le ministère de l'Ecologie annonce, jeudi 6 décembre, avoir signé un arrêté portant sur l'interdiction du perchloroéthylène dans les pressings. A compter du 1er mars prochain, il sera interdit d'installer une nouvelle machine de nettoyage à sec fonctionnant avec le composé chimique "dans des locaux contigus à des locaux occupés par des tiers".

Tout comme le prévoyait l'arrêté présenté, en avril dernier, par le précédent gouvernement, les installations de plus de quinze ans devront être remplacées par des machines utilisant un substitut au perchloroéthylène dès le 1er janvier 2014.

Les professionnels devront cesser l'utilisation des machines fonctionnant avec le composé chimique dans des locaux contigus à des locaux occupés par des tiers, au plus tard le 1er janvier 2022.

Dans l'attente de cette interdiction, "la concentration de perchloroéthylène dans les locaux occupés par des tiers ne devra en aucun cas dépasser la valeur d'action rapide de qualité de l'air de 1.250 microgrammes par mètre cube", indique le ministère.

L'exposition régulière au perchloroéthylène peut être toxique pour les reins et le système nerveux, et entraîner des irritations des yeux et des voies respiratoires, ou des nausées.