NOUVELLES
06/12/2012 12:52 EST | Actualisé 05/02/2013 05:12 EST

L'Algérie rend hommage à Niemeyer qui a laissé son empreinte dans le pays

L'architecte brésilien Oscar Niemeyer, décédé mercredi, a laissé son empreinte en Algérie, a estimé jeudi la ministre algérienne de la Culture, Khalida Toumi.

"Oscar Niemeyer aura laissé son empreinte à travers ses oeuvres réalisées en Algérie et qui sont autant de références pour les jeunes générations d'architectes à l'échelle nationale et internationale", estime la ministre de la Culture dans un communiqué transmis à l'agence APS.

"Son aventure algérienne, comme il aimait à le dire, a commencé dans les années 1970 : il répondait à l'appel d'Alger en dessinant les grandes oeuvres de l'Université Houri Boumediene de Bab Ezzouar (Alger) et celle de Constantine (est)", a indiqué Mme Toumi.

Il a également dessiné et conçu l'école d'architecture d'El Harrach (banlieue d'Alger) et la salle omnisports du 5 juillet en forme de Coupole.

En mai 2012, Oscar Niemeyer répond, "une fois de plus" à l'appel de l'Algérie, en signant une de ses dernières oeuvres, la Bibliothèque Arabo Sud-Américaine d'Alger, un "projet initié en 2005 par le président Abdelaziz Bouteflika à l'occasion du sommet Arabo-Sud-Américain et dont la réalisation sera lancée en 2013 dans la commune de Zéralda (30 km à l'ouest d'Alger)", rappelle le communiqué.

amb/vl