NOUVELLES
06/12/2012 02:40 EST | Actualisé 05/02/2013 05:12 EST

La FIFA trouve des motifs pour prolonger la suspension de Mohamed ben Hammam

ZURICH - L'ancien candidat à la présidence de la FIFA Mohamed ben Hammam fait face à des nouvelles sanctions disciplinaires maintenant que le procureur en matière d'éthique de l'organisme de régie mondiale du foot a conclu son enquête sur ses affaires financières.

La FIFA a indiqué que la suspension de ben Hammam du foot mondial, qui devait se terminer vendredi, a conséquemment été prolongée «étant donné la gravité des transgressions» qui ont été avancées.

La FIFA a fait savoir que le procureur Michael Garcia a envoyé des copies de son rapport final et ses dossiers d'enquête à ben Hammam ainsi qu'au juge du comité d'éthique Joachim Eckert.

Eckert a demandé à ben Hammam de réagir d'ici 45 jours, a indiqué la FIFA.

Garcia s'est retrouvé à la tête d'une enquête qui avait pour but de découvrir de nouveaux éléments de preuve qui permettraient de conclure que ben Hammam a soudoyé des dirigeants de fédérations nationales des Caraïbes, l'an dernier, afin qu'ils votent pour lui au détriment de Sepp Blatter. Les enquêteurs se sont aussi penchés sur un audit examinant la façon dont le Qatari a géré les comptes et les contrats de la Confédération asiatique de football.

Ben Hammam nie avoir mal agi et il a vu sa suspension à vie être annulée par un tribunal du sport.

PLUS:pc