NOUVELLES
06/12/2012 07:52 EST | Actualisé 05/02/2013 05:12 EST

Jordanie: décès d'un deuxième policier blessé lors des récentes émeutes

Un policier jordanien est décédé jeudi des suites de blessures à l'estomac subies lors des émeutes ayant éclaté après une hausse des prix de l'énergie décidée en novembre, portant à deux le nombre de policiers morts en une semaine, a annoncé un porte-parole de la police.

"Le sous-lieutenant Fayçal Ahmad Soeidat, 36 ans, est mort aujourd'hui au centre hospitalier du Roi Hussein, après avoir été blessé par des hommes armés inconnus le 15 novembre dans la ville méridionale de Karak durant les émeutes", a déclaré à l'AFP le porte-parole Ahmad Abou Hammad.

Le 1er décembre, la police avait indiqué qu'un premier policier, Ahmad Ali Hamdane, était décédé dans le même centre hospitalier après avoir été blessé lors de l'attaque de son poste de police à Shafa Badran, près d'Amman.

Selon la police, plus de 50 policiers et 17 civils ont été blessés lors des violentes manifestations faisant suite à une décision du gouvernement d'augmenter les prix jusqu'à 53% pour le gaz domestique et 12% pour l'essence, afin de faire face à un déficit budgétaire abyssal.

La Jordanie est secouée depuis janvier 2011 par des manifestations, petites mais régulières, appelant à des réformes politiques et économiques.

msh-akh/tm/sw